Hospices de Beaune. Un monument bourguignon pour les pauvres

Pas de ballade à Beaune sans une halte aux Hospices

J’allais visité la Maison des Climats. J’en ai profité pour voir un prestigieux monument beaunois : Une fondation hospitalière du moyen-âge rempli d’histoire.

Les deux temps forts de la visite des Hospices

Ne vous fiez pas à la façade extérieure pour vous décider à entrer car elle est un peu tristounette.  C’est dans la cour de l’Hôtel-Dieu que débute la visite. C’est là aussi le cœur du site où toits bourguignons en tuiles vernissées de Bourgogne et sol pavé vous replonge quelques instants, au Moyen-âge. Vous entrerez ensuite très vite dans la Salle des Pôvres avec ses petits lits à couverture rouge dans lesquels s’est fait soigné Louis de Funès à la fin de sa « grande vadrouille ».

cour hospices toits bourguignons

Plusieurs salles exposent aussi des objets d’époque dans un décor reconstitué plutôt réaliste mais rien qui ne reste en mémoire. Si ce n’est quelques anecdotes rigolotes. Celle-ci par exemple nous dit qu’au XVIIIème siècle, les médecins de l’hôtel Dieu pestaient car ils ne pouvaient pas réaliser d’analyses sanguines pour leurs patients. En effet, le corps médical de l’hôpital n’avait pas de microscope mais le laboratoire œnologique du même lieu, oui ! Le vin (et les dons) permettait de financer les soins et c’est encore le cas aujourd’hui.

salle povres hospices lits

Le vignoble des Hospices de Beaune

Savez-vous que les célèbres Ventes des Vins de Beaune sont en fait celles des vins provenant des 60 hectares de vignes appartenant aux Hospices. Cette vente annuelle permet de financer l’activité de l’hôpital moderne aujourd’hui  ?

On apprend aussi en cuisine que, pour la santé des malades, ceux-ci ne buvaient pas d’eau pour ne pas attraper de microbes 🙂 mais disposaient toujours d’un pichet de vin au pied de leur lit ! Bref, toutes ces petites histoires sont agréables à entendre d’autant qu’elles sont joliment racontées par les fondateurs des Hospices. C’est effectivement à travers un audioguide inclus dans le prix de la visite que l’on découvre tous les secrets du lieu. Et même s’il y a une trentaine de points à écouter sur l’appareil et une dizaine de salles à découvrir , on peut se lasser à mi-parcours.

Le ticket d’entrée est assez cher : comptez 11 euros en tarif plein pour une visite d’environ 90 minutes en prenant le temps.

Mais, malgré ce prix élevé à mon sens, et une certaine monotonie du lieu, la visite vaut le détour. Ça change des musées consacrés à la peinture. C’est l’occasion de voir un monument où la même vocation, celle de soigner les pauvres, a animé les habitants de ce lieu pendant plus de cinq siècles. Les photos sont autorisées.

Cet article peut vous intéresser : un musée atypique à 6 km des Hospices

Foire gastronomique de Dijon

La Foire de DIJON 2019 : à voir ou à éviter ?

Comme toutes les années depuis presque un siècle , la Foire Internationale Gastronomique de DIJON ouvre ses portes du 1er au 11 novembre inclus. Est-ce un bon plan pour vous, touristes venus quelques jours dans notre cité, ignorant jusqu’à aujourd’hui l’existence de cet incontournable événement bourguignon ?

foire gastronomique 2018 stand helix

Je dis incontournable, mais soyons raisonnable, tous les dijonnais n’y vont pas forcément tous les ans et certains même n’y vont plus du tout, certainement lassés.  Mais est ce pour cette raison que  que ce temple de la gastronomie doit être dénigré ? C’est quand même une des meilleures foires de France en termes de fréquentation.

Pas si sûr. J’ai personnellement « fait la foire », comme il se dit, avec des amis venus nous rendre visite il y a quelques années. Et bien , ils ont apprécié cette ambiance, ces odeurs de croque-monsieur ou d’escargots au beurre et tous ses étalages divers et variés, de victuailles ou de balais qui balayent tout seul. Oui, car la Foire n’est pas que gastronomique. Pour un ticket d’entrée à 6,50€ vous y trouverez aussi des vendeurs de balais, d’aspirateurs, de canapés et autres objets de la maison. A chaque stand, vous ferez bien sûr, l’affaire du siècle 🙂

Pour en savoir plus si vous décidez de vous y rendre aujourd’hui : Programme des 11 jours.

Mais attardons nous à la bouffe. Oups ! disons plutôt à la gastronomie.

Après avoir lu cet article, si vous décidez de vous y rendre, vous devrez goûter impérativement les escargots. Ce stand est toujours sympa ! Et vous n’êtes pas venu en Bourgogne pour manger une bouillabaisse. Alors tentez ! C ‘est pas mal avec un petit Aligoté pour vous chauffer les papilles, non ?

Vous passerez sans aucun doute devant la l’ancestrale table de Lucullus. C’est un homme d’état romain très fortuné qui doit sa renommée, en fin de vie, à la qualité de sa table. Vous m’aurez compris, il est mort 🙂 mais sur cette table rotative, les  chefs bourguignons travaillent tous les jours le dressage de plats à regarder uniquement.

table lucullus foire dijon

Un pays à l’honneur tous les ans.

Un pays est invité tous les ans. En cette année 2019, c ‘est le tour de l’Inde au mille couleurs et au multiples épices. Elle vient faire découvrir ses nombreuses facettes sous un chapiteau qui lui est entièrement consacré. Toute les richesses du pays seront présentes : Thé, tissus, peintures, etc. Il y aura bien sur un restaurant présentant des plats du nord de l’Inde.

CHATEAUNEUF et son château-fort du XII ième

Le bourg médiéval CHATEAUNEUF EN AUXOIS

Rien qu’en découvrant cette photo, vous avez envie de savoir ou se trouve ce foutu patelin. Ne soyez pas impatient, je vais tout vous dire !

C’est sûr que le déplacement est plus attractif aux beaux jours. Il faut prendre la voiture une quarantaine de minutes pour découvrir, à peine sorti de l’autoroute,  perché sur un piton rocheux, ce château du XII ième siècle. Une bonne nouvelle : l’autoroute A38 en direction de Paris est gratuite sur ce tronçon.

Riches maisons bourgeoises médiévales autour du château-fort

Si vous aimer les vieilles pierres et l’histoire, cette sortie vaut vraiment le déplacement. Sinon, les ruelles moyenâgeuses du  village seront rapidement visitées. Je vous invite à cumuler plusieurs visites de site dans la même journée, car le tour de ce petit village médiéval sera bouclé en à peine une heure. A moins que vous ne visitiez le château ou partiez à la recherche des ours dont je vous parle plus bas. Vous pourriez alors le village médiéval, puis continuer jusqu’à AUTUN et pourquoi pas pousser jusqu’à LA BOULAYE dans la même journée. Le dépaysement serait alors total et éclectique.

chateauneuf en auxois
Maison bourgeoise à CHATEAUNEUF

En admirant la vue panoramique sur la plaine de l’Auxois et le Canal de Bourgogne, vous comprendrez mieux pourquoi le choix de l’endroit était stratégique pour le seigneur local de l’époque.

Chercher les ours de CHATEAUNEUF

sculptures bois ours chateauneuf
Christophe Gerbet

Mais qu’est ce que viennent faire ces statues en séquoia à CHATEAUNEUF. D’abord, il faudra les trouver ! Ne penser tout de même pas que je vais vous dévoiler d’entrée de jeu, l’endroit ou ce sculpteur talentueux travaille à grands coups de tronçonneuse, un tronc de séquoia foudroyé afin d’obtenir ces charmantes créatures figées.

Christophe GERBET sculpte à CHATEAUNEUF

Vous pourrez trouver son atelier si vous cherchez bien mais ses ours n’y sont pas. Ils séjournent en pleine foret.

Le papa ours mesure environ 4 mètres de haut. Quand je suis passé en septembre 2018, maman ours était en voie d’achèvement. Je suis impatient de voir les deux oursons prévus  par le sculpteur.

Si vous avez des bambins,  cette sortie à CHATEAUNEUF peut faire l’objet d’une animation sympa pour rechercher cette charmante famille sans poil. C’est pour cette raison que je vous ne donnerai pas l’endroit précis. Bon, un indice pour vous : ils ne sont qu’a  300 mètres du château en pleine foret.

Et demain nous allons à l’Hospice

Puisque vous avez aimé Chateauneuf, je vous invite à visiter Beaune et ses Hospices.

Un temple Bouddhiste en Bourgogne

Insolite en Bourgogne : Un temple Bouddhiste himalayen

A 1h30 de Dijon, un temple au coeur du Morvan

Je sais que certains touristes de passage à DIJON même pour une courte durée, vont jusqu’à  AUTUN. Cette petite ville est à 86 km de DIJON  dont 40 par autoroute gratuite. Je ne me suis pas encore penché sur le sujet.  Mais à priori, cette petite ville présenterait un intérêt pour les amateurs de vestiges romains. Je m’y intéresserai prochainement. Parlons plutôt de ce fameux temple bouddhiste.

temple bouddhiste mille bouddhas la boulaye

Si vous avez prévu cette excursion, pourquoi ne pas pousser la virée de quelques dizaines de kilomètres, en pleine campagne. En tout, ça vous fait 138 km.  Vous vous retrouverez sur un site particulièrement atypique, un univers pour le coup insolite : une réplique parfaite d’un temple bouddhiste tibétain.

Le Temple Des Mille Bouddhas

Il a été inauguré il y a une trentaine d’années et été édifié  sous la direction du Grand Maître Kalou Rimpoché, importateur si je puis dire, du bouddhisme Tibétain en occident au cours des années 70 du siècle dernier. Avant de lire cet article, vous n’aviez certainement  pas idée qu’une telle construction puisse exister à 90 mn de la capitale bourguignonne.

Bâtiment MARPA, à coté du Temple des Mille Bouddhas

Des bâtiments flamboyants

Ce qui surprend en arrivant , c ‘est le calme et la sérénité  qui règne autour de ce temple situé en plein Morvan sur la commune de La Boulaye. Deux fois par jour, à certaines heures de la journée, le silence est interrompu  par le son d’un gong ou de trompettes étrangement graves.

Depuis sa création, les résidents et autres bénévoles entretiennent régulièrement cet édifice  de style bhoutanais. Vous verrez que ça n’est pas une mince affaire de le conserver, au vu des milliers de touches de couleurs des fresques qui ornent les murs. C ‘est assez spécifique. Trois statues monumentales de 7 mètres de haut se trouvent à l’intérieur du premier niveau.

Visite du temple bouddhiste

Un tarif de visite à 5 €

Le public peut accéder au deuxième niveau tous les jours de 14h30 à 17h30 en échange d’un billet de 5 €. Vous pourrez vous renseigner auparavant afin d’effectuer une visite guidée par un résident.

Il est prudent de téléphoner au +33 3 85 79 62 53   car les visites ne sont pas autorisées lors de certaines cérémonies ou événements.

temple tibétain la Boulaye
Temple de La Boulaye vu du parking

Certes, ce lieu de culte autrement nommé Temple Bouddhiste des Mille Bouddhas n’attire que très peu de touristes. Ça n’ est pas le but des résidents. Et tant mieux pour vous si vous décidez d’y faire un saut. Choisissez une journée sans pluie, le spectacle n’en sera que plus beau. Il faut dire que la tradition  tibétaine utilise les couleurs sans modération.

Le restaurant des résidents du  temple.

Si le cœur vous en dit, vous pourrez déjeuner ou dîner au restaurant. Je dirais même plutôt à la cantine car la salle n ‘est pas attractive. C’est le restaurant des résidents et des pèlerins de passage. Mais je vous invite à y prendre place le temps d’un repas à moins de 10 € à base de graines, de légumes et de laitages. C ‘est intéressant, simple et très digeste. On ne vous servira pas à table. N’oublions pas que c’est un lieu d’études et de pratique du bouddhisme. Les résidents ne sont pas des experts du marketing. Ils n’ont sans doute pas la volonté de transformer cet endroit en usine à touristes.

Un magasin insolite

En fin de visite, vous pourrez aussi passer un moment à la boutique en parfaite adéquation avec le temple. Vous  trouverez bon nombre d’ouvrages sur le bouddhisme et autres livres sur la méditation ainsi qu’un large choix d’encens, de bougies et autres objets rituels de cette tradition tibétaine.

Hébergement sur le site

Si vous souhaitez rester plusieurs jours, pour un moment de calme ou pour suivre un stage, il est possible de vous faire héberger en dortoir pour 9 € la nuit. .

Retour à Dijon

Si vous repartez sur Dijon après votre visite au temple, vous ne passerez pas bien loin d’un site pittoresque : Chateauneuf.

Visite de caves dans la Cote de Nuits

Pas de séjour à DIJON sans une visite de caves.

En choisissant DIJON comme destination touristique pour un weekend ou plus, vous avez certainement pensé à la réputation mondiale en matière de vins. Sans bien sûr oublier le patrimoine architectural visible dans cette superbe vidéo.

Oui, mais alors comment faire lorsqu’on n’est  pas introduit, pour visiter une cave et déguster quelques crus. Pas si  simple !

visite de caves nuits st georges

Pour déguster, vous avez déjà la solution de passer quelques heures dans un bars à vins que je préconise sur la page « Déguster » : le Docteur Wine. D’autant que cet établissement est placé en pleine zone piétonne et que vous passerez assurément devant sans le chercher, lorsque vous flânerez dans les rues de la ville.

Oui, mais vous me direz que ça n’a pas le charme d’une visite de cave !

Visite de caves en Côte d’Or, c’est pourtant simple.

Comment trouver une visite de caves chez un viticulteur, sans allez au fin fond de la Côte. Avec un vigneron sympathique qui vous fournira des explications claires et passionnantes sur son métier.  Il faudra aussi,  en fin de séance, une dégustation de plusieurs vins avec pourquoi pas, des commentaires sur la robe ou les arômes.  Le tout sans se faire arnaquer en dégustant rapidement deux mini verres d’une cuvée inconnue en compagnie d’asiatiques qui ne savent pas faire la différence entre un Côte de Nuits et un Bergerac. En passant, je n’ai rien contre les asiatiques. 🙂

Des abus chez certains vignerons.

J’ai tout de même trouvé des viticulteurs qui facturent 72 € par personne, une visite de 3 heures avec dégustation et plateau de fromages. A ce prix-là, vous dormez au domaine non ? 🙂 Soyons sérieux, vous allez voir plus bas que ce que je vous propose peut suffire à étonner vos yeux et émoustiller votre palais.

Vous allez me dire que c ‘est simple. DIJON est en Côte d’or et ce département compte plus de 1000 viticulteurs. Il vous suffit d’aller frapper au hasard dans le premier village voisin sur la Route des Grands Crus et vous serez accueillis à  bras ouverts. Pas si sûr !

Lorsque j’ai cherché une cave pour recevoir les touristes je suis d’emblée aller lire les commentaires sur les sites . Puis j’ai sélectionné le domaine qui a répondu courtoisement et rapidement à ma demande en m’invitant à faire une visite afin de me rendre compte. La démarche de ce domaine parait honnête. 

Six euros pour une visite de caves avec dégustation. C ‘est bien !

La visite que je vous propose se déroule dans un domaine de Gevrey- Chambertin. Vous aurez donc 13 km à faire depuis Dijon.

visite de caves

Le prix de la visite-dégustation est de 6€ par personne pour la visite. A la fin, vous aurez droit à une dégustation de 5 vins.  (1 Blanc, 1 Bourgogne et 3 cuvées de Gevrey- Chambertin ). Elle dure une heure et  il faut absolument réserver. Qu’en dites-vous ?

Domaine TRAPET ROCHELANDET    Tél : +33 3 80 58 52 78

E-mail : domaine-trapet@bbox.fr           Demander Anne

Château de Gilly Les Cîteaux entre Dijon et Beaune

Calme garanti au Château de Gilly

visite jardins chateau de gilly

Escapade à moins de 30 mn de Dijon.

Il ne vous faudra que 20 mn en voiture pour vous dépaysez complètement et voir le Château de Gilly les Citeaux. Après avoir arpenter les rues animées de Dijon dans tous les sens, vous aurez peut être envie de verdure et de calme, bref, de changer d’air, J’ai ce qu’il vous faut en magasin !

Des jardins à la française

C’est surtout les jardins de cet ancien prieuré que je vous invite à explorer. La visite de ces jardins à la française est entièrement gratuite. Il y a quelque chose d’insolite que vous croiserez dans les allées en été. En effet, 27 œuvres d’art se marient avec la verdure tout au long de la belle saison.

Et pour vous détendre,  vous pourrez prendre un verre en terrasse face aux jardins de 18h30 à 20h30.

Le Château de Gilly les Citeaux et ses jardins

Le Château de Gilly abrite un restaurant assez atypique dans un lieu chargé d’histoire : Le Clos Prieur. Vous pourrez déjeuner ou dîner dans une ancienne salle utilisée par les moines cisterciens pour stocker le vin en tonneaux du Château du Clos de Vougeot  

Le Port du Canal à 10 mn à pieds du centre.

BALLADE OU JOGGING AU PORT DU CANAL 

C’est vrai que ce lieu n’est pas dans les favoris des touristes. C’est certainement parce qu’il est peu cité lorsque vous tapez « Ballades à Dijon » sur Google.

Certes, en surfant sur le net pour préparer votre séjour, vous aurez entendu parler du Palais des Ducs, du Musée des Beaux Arts, ou encore de la Tour de Bar et son point de vue panoramique.  Bon, mais si vous souhaitez faire un jogging ou une ballade à pieds avec votre progéniture, tranquillement au bord de l’eau,  c’est au Port du Canal  qu’il faut aller.

Port, canal,tourisme fluvial,jogging,ballade
A 15 mn à pieds  de la place Emile ZOLA

Le Port du Canal est  très proche du cœur de ville

Vous pouvez vous rendre au Port du Canal à pieds si votre gîte est situé plein centre-ville. Depuis la place Darcy, vous mettrez 18 mn pour atteindre ce plan d’eau. ( 1,5 km seulement). Si vraiment vos jambes sont lourdes d’avoir crapahuté dans les rues de Dijon, empruntez la navette gratuite City et descendez à l’arrêt Manutention. Là, il ne vous restera que quelques minutes pour apercevoir le Port du Canal.

Si vous avez des bambins, c ‘est l’endroit idéal pour eux car il y a une aire de jeux. Puis vous pourrez prendre une verre à la Péniche Cancale en musique, avec un vrai groupe.

Vous cherchez de l’ombre et de l’eau pour vous vous rafraîchir ? C’est bien là que vous devez vous rendre !

Cet ancien port fluvial s’est transformé en un port de plaisance il y a 40 ans.

En vous balladant sur les quais, vous verrez de nombreux bateaux de plaisance amarrés. Ces touristes pas ordinaires séjournent certainement un jour ou deux à Dijon avant de continuer leur croisière vers Saint Jean de Losne pour rejoindre la Saône. A moins qu’ils ne remontent de Canal de Bourgogne, écluse après écluse, vers Pouilly en Auxois. Pourquoi ne pas envisager pour vos prochaines vacances une croisière à Dijon avec croisieres.fr par exemple.

canal tourisme fluvial croisière

Vous pourrez poursuivre jusqu’au Lac Kir sans croiser un véhicule à moteur.

Musée gratuit beaux arts et vie bourguignonne

Les Musées ? C ‘est cher et … bof !

Oui, vous avez le droit de penser que la visite d’un musée gratuit doit être inintéressante au possible puisque c ‘est justement… gratuit. Hé bien, vous avez tout faux ! Dans notre ville, vous avez la possibilité de visiter gratuitement trois musées qui ne manque pas du tout d’intérêt :

1. Le Musée gratuit des Beaux-Arts métamorphosé.

Profitez d’une journée couverte ou pluvieuse. Ca arrive malheureusement souvent en Bourgogne 🙁 . Alors ne bloquez pas à l’appart-hotel. Faites 400 mètres à pieds et  pousser la porte de ces deux bâtiments regorgeant de trésors culturels.

Le Musée des Beaux-Arts a deux siècles. il était temps de le restaurer. Ce monument de culture et d’art sera entièrement rénové le 17 mai 2019 après plusieurs années de travaux. La surface accessible aux touristes a doublé après refonte totale du site. Il est installé dans des bâtiments du XIV et XV ième siècle. Rien que ça, c ‘est alléchant si vous êtes amateur de vieilles pierres et d’architecture ancienne. En savoir plus sur la saison 2019.

visite musée gratuit tombeaux ducs

Des bâtiments contemporains à coté d’édifices d’époque .

Mille cinq cent œuvres investissent les nouvelles salles complètement repensées. C’est dans ce Palais des Ducs de Bourgogne que vous pourrez contempler deux mille ans d’histoire. Voir les collections.

Un des musées les plus riches de France.

Vous terminerez la visite par les spectaculaires tombeaux de Jean Sans Peur, Philippe Le Hardi et Marguerite de Bavière, Ducs et Duchesse de Bourgogne bien connus de nos livres d’histoire. Vous vous en souvenez ? Ces trois impressionnants  monuments funéraires datent de la fin du Moyen-Âge. ( Horaires et Infos )

2. Le Musée gratuit de la Vie Bourguignonne.

Cette attraction dijonnaise a pignon sur la rue Sainte-Anne, au numéro 17,  dans un ancien monastère cistercien du XVII ième siècle et destiné aux femmes, les Bernardines. La navette gratuite passe devant. La proposition du musée est très variée :

C’est au Musée de la Vie Bourguignonne que vous verrez aussi bien  une collection d’anciens costumes régionaux portés pour les fêtes par les populations aisées qu’une  salle dédiée à la période 14-18. Le musée gratuit consacre son premier étage à la reconstitution d’une rue commerçante de l’époque. ( Horaires et Infos )

Si vous avez apprécier le Musée des Beaux Arts, et que vous en voulez  compléter avec des œuvres d’artistes dijonnais de tous temps, rien ne vous empêche de terminer pas le Musée Magnin.

A moins que la pluie ait cessé de tomber et que vous souhaitiez prendre l’air avant de rentrer au gîte, en vous baladant au cœur de ville.

3. Le Musée Rude

Si vous aimer les bas relief, le Musée Francois Rude à deux pas du Grand Théâtre. C’est assez vite visiter.

bas relief musee rude

L’Essentiel

L’Essentiel, c’est la cuisine. Pas vrai ?

Ma mère m’a proposé un « restau » pour fêter mon anniversaire avec deux amis. Nous avions hésiter entre l’Essentiel et le DZ’ Envies.

La rue Audra n ‘est pas très connue, ça n’est pas une rue à restaurants et par dessus le marché, le stationnement est compliqué dans ce quartier proche de la place Darcy.  On s’en fout, nous sommes à pieds !

restaurant bistrot-se restaurer

La devanture de L’Essentiel n ‘est pas attractive. Je pense qu’ils n’ont pas besoin de ça pour remplir leur petit « bistronomique ». C’est ce subtil nom que le gérant a choisi pour décrire son bébé. Je trouve que ça lui va bien. Nous le verrons plus loin. Effectivement,  sa proposition n ‘est pas comparable avec les restaurants gastronomiques que j’ai déjà testé, mais elle est bien au dessus des bistrots. Le chef semble aimer les associations de textures, de saveurs et les assiettes colorées. Et ça n’a pas été pour déplaire à mes deux acolytes.

Un accueil un tantinet froid vite recadré

Lorsqu’on  entre dans ce restaurant, nous sommes  surpris par le calme qui règne dans la salle. Le restaurant est pourtant fréquenté ce soir, mais il y a peu de bruit. Ça ne nous déplaît pas ! Le serveur qui nous accueille semble surpris par notre attitude décontractée et rigolarde. C’est mon anniversaire quand même !  Il s’est vite mis à notre diapason. Un bon point pour lui.

Oui, nous sommes trois, donc trois couverts ! Personne n’est venu pour un faire un tennis 🙂

Continuer la lecture de « L’Essentiel »

Un bar à vins atypique. Le Dr Wine

Bar à vins insolite rue Musette

C’est dans un ancien hôtel particulier du XVIII ième siècle que le Dr Wine consulte de 12 à 14 h et de 18h à minuit.

Entrez dans ce bar à vins… et pour votre ordonnance,  vous pouvez commencer par de l’homéopathie. Le Dr Wine propose pas moins de 25 vins au verre, afin que vos papilles se pâment de plaisir.

Et si vous êtes venus en consultation chez ce Doc à pieds, vous pourrez poursuivre avec une dose allopathique parmi les 350 références de vins précieusement conservées dans la cave de ce toubib dijonnais un peu spécial. Bon, nous sommes d’accord, dans ce bar à vins,  il vous faudra consommer avec modération.

bar a vins, dr wine
La petite terrasse du Dr Wine. Rue Musette

Vous pourrez accompagner vos dégustations de planches de cochonnailles. Pour ma part, j’ai dégusté un Chablis accompagné d’un excellent jambon persillé.

bar a vins, dr wine,planche charcuterie,

A l’étage du numéro 5 de la rue Musette, Le bar à vins laisse sa place à la salle de restaurant, plus intime.

Pour accéder à la terrasse, vous devrez longer le bar jusqu’au fond.  Là, vous découvrirez un endroit paisible, certes entre 4 murs mais très bien agencé.

Cet établissement propose aussi un service de restauration. En savoir plus.