VEZELAY, un des plus beaux villages de Bourgogne

VEZELAY, à 1h30 de DIJON.

Lors de la création du site Je-Visite-Dijon.fr , nous n’avions  pas envisagé de vous faire voyager au fin fond de la Bourgogne, en plein Morvan. Enfin, 128 km, ça n ‘est tout de même pas le bout du monde. Ce déplacement sera toutefois succeptible de vous intéresser si vous avez prévus au minimum 4 jours en Côte d’or. Effectivement, DIJON et ses alentours regorgent de curiosités et monuments. Et si ne voulez pas faire du tourisme au pas de course, 4 jours seront bien nécessaires.

Dans le cas contraire, pour un weekend, d’autres visites seront prioritaires, comme les Hospices de BEAUNE ( à 40 km) ou la vallée de l’Ouche (à 20km). 

A moins que vous repartiez sur la région parisienne après votre séjour dans la Capitale des Ducs. Alors, vous n’aurez qu’un détour de 23 kilomètres à faire en empruntant la sortie 22 de l’autoroute A6 à AVALLON.  Ça se tente, non ?

Si la distance n’était pas un frein, j’aurais sans doute classé  la visite de ce village situé sur une colline face aux monts du Morvan comme une priorité. Cette ballade et vraiment incontournable. 

Ascension vers la basilique Sainte Marie Madeleine.

Bon, faisons abstraction de ces 90 minutes de voiture. Ce point de départ vers Saint Jacques de Compostelle domine la vallée de la Cure, un affluent de l’Yonne. VEZELAY surplombe le village d’ASQUINS d’où vous pourrez partir à vélo. Ce moyen de locomotion vous évitera de payer le parking dans le village médiéval.  Disons que vous aurez mériter cette économie car ça monte sur 2 km. Les 300 derniers mètres sont terribles lorsque l’on a peu d’entrainement. J’en ai fait personnellement les frais. 

Stationnez et dormez à ASQUINS.

Si vous choisissez de faire l’ascension du mont Scorpion jusqu’à ce joyau de l’art roman,  vous pouvez stationner votre véhicule dans le village d’ASQUINS juste après le pont.  Il enjambe la Cure pour se rendre au camping. Là, vous trouverez facilement des places sur le bord du terrain de foot. Un bon conseil :  N’allez pas l’ébruiter, des panneaux pourraient surgir 🙂

Pour une nuit, vous pourrez même dormir dans votre camping car, personne ne vous embêtera surtout si vous êtes le seul à stationner sans sortir votre table et vos sièges. Pour ceux qui craignent pour leur sécurité, repliez vous sur le camping.

Porte Neuve de VEZALAY du XV ième siècle
Entrée de VEZELAY par la Porte Neuve

Dans les ruelles médiévales de VEZELAY.

Dès que vous avez passé la Porte Neuve du bourg médiéval, vous serez frappé par la tenue des habitations tout au long de la rue du même nom. Prenez tout de même le temps de sortir des sentiers battus par les touristes. Déambulez aussi dans des ruelles non commerçantes.

Des boutiques en phase avec l’esprit VEZELAY.

Rapidement, vous croiserez la rue Saint-Pierre qui monte pour atteindre la Basilique. Elle est jalonnée par de belles boutiques. Mais contrairement à de nombreux villages médiévaux, dans lesquels on trouve tout et n’importe quoi, je dirais qu’ à VEZELAY, il y a une certaine qualité tant dans la présentation que dans les objets vendus. Vous aurez plaisir à entrer aux Oiseaux de passage

La basilique : Sanctuaire de Sainte-Marie-Madeleine .

basilique sainte marie madeleine vézelay
Vue depuis la terrasse du SY La Terrasse , rue du Château .

Un podcast axé patrimoine et histoire chrétienne .

Les férus d’art religieux s’intéresseront à cet interview d’un résident de longue date : Lorant HECQUET, libraire à VEZELAY, la perle du Morvan. Avec un enregistrement d’un chant religieux à partir de 9mn30.

A moins que vous préfériez découvrir cette basilique vue du ciel avant de vous y rendre.

Des franciscaines bichonnent les pèlerins.

Sur ce point de départ pour Saint Jacques de Compostelle pour plus de 3000 pèlerins par an, une poignée de sœurs franciscaines tiennent l’ hôtellerie de la Cordelle. 

Un belvédère à 180 °sur les monts du Morvan.

Juste derrière la basilique, vous ne pourrez pas éviter la très belle vue sur les monts du Morvant avec le village d’Asquins situé juste au pied de ce belvédère

Travaillons ensemble.

Avec Je-visite-Dijon.fr, c’est l’assurance d’être vu et d’asseoir votre notoriété afin de générer du trafic sur votre site internet.

Je-visite-Dijon.fr existe depuis fin 2017. Le nombre de vues ne cesse d’augmenter avec un total de 43 000 vues en 2019 et 26 000 visiteurs uniques. Les projections nous laissent entrevoir une année 2020 à plus de 60 000 vues malgré le problème de COVID.

Mettre en place un partenariat avec un site comme Je-visite-Dijon.fr assure une audience ciblée, c ‘est à dire des internautes touristes ou pas s’intéressant à la découverte de Dijon et ses alentours.

Vous optimiserez aussi votre positionnement sur le web et renforcerez l’image de votre entreprise ou association.

Nous discuterons au cas par cas de vos attentes et des conditions de présence sur le site Je-visite-Dijon.fr mais tout est envisageable. Publi-reportages, article complet sur votre activité, etc

Je reste libre de mes choix de contenus. 

N’hésitez pas a me contacter par mail afin de converser au sujet de votre projet. 

Thierry

Déplacements faciles en taxi.

Avantages et inconvénients du taxi.

Vous êtes en visite à Dijon et vous avez peut être choisi le train ou le covoiturage pour vous rendre dans notre belle cité burgonde.

Après, vous avez certainement pris connaissance de tous les moyens de locomotion afin de visiter la ville et ses alentours.

Mais au moment de repartir, vous avez plusieurs valises, et en général, vous avez moins la pêche au retour qu’au départ. Alors avec ces bagages un peu lourds, vous pensez au taxi.

Le taxi n’a pas trop la cote. Est-ce justifié à Dijon ?

Oui, il y a une compagnie de taxis à Dijon comme dans toutes les villes. Depuis des décennies, ils n’ont pas la cote et ça n’a pas l’air d’avoir changer lorsqu’on lit la centaine d’avis sur Google. La note moyenne est à 2,1 sur 5 en ce début 2020, au moment ou je rédige cet article. Ce qui n’est pas brillant, il faut bien le dire.

De nombreux internautes mettent une seule étoile, autant dire zéro puisque l’on est obligé de mettre une étoile lorsqu’on veut déposer un avis sur Google. Ça calme ! Apparemment, le service proposé par cette centrale de taxi a l’air d’être assez irrégulier et nous allons voir que c’est la nuit que ça se complique, toujours d’après les avis que j’ai pris soin de décortiquer pour vous en faire un résumé.

  • Accueil téléphonique désagréable.
  • Raccrochage au nez des clients
  • Temps d’attente du véhicule parfois extrêmement long.
  • TGV loupé malgré réservation à l’avance.
  • Refus de paiement en carte bleue.
  • Pas de prévision de trafic en gare à l’arrivée des trains.
  • Manque de respect de certains chauffeurs envers les clients

Que de commentaires négatifs au sujet de ce service ! C ‘est impressionnant ! Alors, doit-on en faire une généralité ? Non, certainement pas. En tout cas, il s’agit d’être vigilant lorsqu’on choisi de se déplacer en taxi ou bien que l’on a pas le choix.

Le paiement en carte bleue doit être accepté.

Il faut savoir que vous êtes en droit de payer votre course par carte bleue pour tout montant même faible. L’article L-3121-11-2 du code des transports le précise.  Le terminal de paiement doit fonctionner et être visible par le client afin que ce dernier voit ce qu’inscrit le chauffeur sur son terminal de paiement au moment de régler la course.

Donc pour résumer, si un chauffeur mal intentionné vous demande de régler en espèces, c’est à vous de choisir. Si vous n’en avez pas ou bien si vous souhaitez payer en CB, faites lui savoir que que vous êtes au courant de la loi.

La nuit, le taxi est presque incontournable.

Dès que le tramway et les bus ne circulent plus, c’est à dire de 0h30 à 4h30 vous n’aurez guère le choix. Que vous sortiez de boite de nuit ou que vous ayez trop forcé sur la bouteille, vous n’aurez guère le choix si vous voulez regagner rapidement votre lit. Si vous n’êtes pas courageux pour vous déplacer à pieds ou en vélo de location DiviaVélodi, le choix sera restreint et vous n’aurez plus qu’a composer le numéro de la centrale de taxis dijonnaise au 03 80 41 41 12. 

Ce numéro répond 24/24 heures tous les jours même le dimanche et les jours fériés.

Le site internet de la centrale : http://www.taxis-dijon.fr

Soyez patient car les internautes annoncent de longs délais d’attente en pleine nuit. J’ai moi-même expérimenté de nuit, l’unique compagnie de taxis de l’agglomération dijonnaise: L’ attente à été longue, environ 25 mimutes. D’après les clients de la compagnie de taxis, mon délai semble relativement court puisqu’on lit des commentaires de clients parlant de 90 mn d’attente. Ça parait invraisemblable ! 

Combien coûte une course dans Dijon?

Pour ma part, après cette attente de nuit sous la flotte, le voyage s’est bien passé. J’ai du déboursé 29€ pour 7 kilomètres de la gare Sncf jusqu’à Quetigny. 

N’oubliez pas que lorsque le taxi viendra vous chercher à l’endroit que vous avez indiqué, le compteur aura déjà tourné depuis sa station de départ. Ne soyez donc pas étonné de voir un compteur affichant déjà une somme alors que vous venez de monter dans le véhicule. 

Si vous avez besoin d’une facture, le taxi devra vous la délivrer sur demande à condition que la course soit d’un montant supérieur à 25 €.

De jour, vérifiez si les navettes gratuites peuvent répondre à votre attente puisqu’en 2020, elle passe à la gare.

Conseil : réservez votre taxi à l’avance.

Vous pouvez réserver directement votre course par téléphone ou par mail sur le formulaire de contact.

Que dire de l’application Taxi-Dijon.

Il semblerait que l’application de la compagnie de taxis dijonnais ai bénéficié d’une mise à jour en février 2020. L’application est téléchargeable. Vous pouvez réserver, suivre l’approche de votre taxi, vous faire géolocaliser afin que le chauffeur vous trouve facilement, simuler un trajet et en connaitre le prix. Etc.

Repérer un taxi libre.

La lumière verte sur le toit indique qu’il est libre. Vous pouvez l’interpeller à condition de vous trouver à plus de 150 mètre d’une station. Si la lumière rouge est allumée, il est déjà en course. Assez simple du coup !

Le Vieux Léon : Un bar pas ordinaire

Un vieux Léon atypique.

Au bout d’une petite rue légèrement excentrée du cœur de ville, la rue Jeannin, un bistrot populaire pour le moins inhabituel a pignon sur rue et débite des pressions et des blancs-pomme à gogo jusqu’à 2 heures du matin quand les voisins ne sont pas trop en colère 🙂

bar le vieux leon dijon

Il coule beaucoup d’alcool dans ce troquet à la devanture vieillotte. Alors, stationner votre voiture jusqu’au lendemain matin. On dirait plutôt une guinguette avec ses anciennes guirlandes démodées. Ne vous y fiez pas ! Franchissez plutôt la porte. Commandez votre demi et observez. 

Ici, on vous sert exclusivement au comptoir et on encaisse de suite en espèces. L’appareil à carte bleue doit être en dépannage ou bien il n’a jamais existé.

Au fait, savez vous que le patron ne s’appelle pas Léon :). Le nom de ce fabuleux rade est emprunté au répertoire de Georges Brassens.

Ça fume au Vieux Léon, et pas qu’en terrasse.

Dans ce rade passablement embrumé, les clients allument cigarettes sur cigarettes et ça n’a pas l’air de gêner quelqu’un. Pas même le boss, la soixantaine bien  tassée qui est venu, une fois n ‘est pas coutume,  avec son chien. La loi Evin, tout le monde s’en fout comme sa première cuite 🙂

L’ambiance est à la fête. L’unique playlist balance aussi bien un Brassens qu’un AC/DC quand ça n’est pas un Sardou, un Joe Dassin ou un vieux Stones. J’ai même entendu France Gall qui résistait. 

Un repère de gauchiste baba-cool.

Vous trouverez,  accoudé au zinc du Vieux Léon pour le moins collant, aussi bien un vieux prof de philo à la retraite, un petit étudiant en droit un peu bourgeois ou un punk à chiens sous l’empire d’un état déjà bien avancé. Il n’est pourtant que 21 h ! Ça promet ! Les tables sont déjà toutes occupées, et ça bouscule au bar. Il va falloir ouvrir le caveau. Une chose est certaine : Personne ne vient au Vieux Léon pour sucer de la glace . Les serveurs n’amusent pas le terrain. Il ne vaut mieux pas commander une menthe à l’eau. au risque de vous faire pourrir. 🙂 

Et la déco du Vieux Léon dans tout ça ?

C’est un peu roots ! La lumière est minimaliste, Il y a une flopée de bougies sur les tables juste à coté des moules à cake qui servent de cendriers, car je vous le rappelle: ici ça clope dans le bouclard. Dans un coin, un vieux flipper est allumé mais personne ne joue. Il y a aussi d’ anciens jeux d’arcades à joystick des années 80 du type « pac-man ».

Sur les murs sombres à peine éclairés, des affiches anti-capitalistes sont agrafées visiblement depuis des siècles au milieu de drapeaux, de plaques d’immatriculation et d’un poster de Brassens avec une moustache rousse. C’est bien normal que l’on trouve ce genre d’affiche au Vieux Léon.  

vieux léon dijon bar

Au fond, c’est un défilé d’habitués qui se croisent en passant tant bien que mal une porte de saloon les conduisant vers un minuscule WC.  

Vers 23 heures, la soirée bascule. Ça devient vraiment bruyant, mais apparemment ça plait.  C’est la jungle. Les chevaux sont lâchés. La température monte et le volume vocal des soiffards aussi. Bizarrement, il n’y a pas trop d’embrouille dans cette taverne réputé depuis plusieurs décennies. 

De l’ambiance et du bruit

Un pseudo batteur frappe le tempo depuis une heure sur le comptoir en tentant de converser avec un albanais. Ils ont du mal à se comprendre sauf pour commander les tournées 🙂 Ca tape sur les tables et ça chante. Ça danse aussi  par moments. Mais soudain le serveur agite sa queue de cheval car les voisins viennent d’appeler et il faut calmer le jeu. Il tente de réguler tranquillement la situation mais c’est compliqué.

Quand ça devient trop bruyant, certains clients vont à l’annexe :), heu, je veux dire la laverie qui jouxte le Vieux Léon.

Vous l’aurez compris, si vous voulez faire du gringue  à votre copine en lui glissant des mots doux à l’oreille, elle ne les entendra pas. Donc à éviter.

Quid des tarifs ? C’est très bon marché au Vieux Léon.

Happy hours de 17 à 19 h. 

Bon courage pour trouver moins cher qu’au Vieux Léon sur tout Dijon. Je ne sais pas si le patron rembourse la différence 🙂 En tout cas, pas de grands crus au Vieux Léon !

Bouteille de 75 cl de Jeanlain est à 7 €. Bouteille de blanc-sirop à 5 € en happy hours. Attention quand même aux réveils difficiles le lendemain 🙂

Le Vieux Léon : 52 rue Jeannin à Dijon.

Randonnée à Barbirey au bord de l’Ouche.

Une randonnée dans la vallée de l’Ouche à 30 mn de DIJON

Alors certes, pour prévoir une randonnée en Côte d’Or, pas trop loin de DIJON, parmi les centaines proposées, faut-il faire plouf-plouf ? Vous allez sur visiorando.com et le tour est joué. Oui, mais laquelle choisir ?

Je vais vous en conseiller une très intéressante. Vous m’en direz des nouvelles. je peux vous en parler aisément, je l’ai faite en mars 2019 par une belle journée ensoleillée.

randonnée Barbirey sur Ouche Barbaricum
En revenant du Trou qui fume sur Barbirey sur Ouche

Même si vous n’êtes pas un randonneur expérimenté

Vous pourrez choisir le parcours court et vous faire plaisir à votre rythme. Prévoyez quand même de bonne basket si vous n’avez pas de chaussure de marche car le début du parcours est un peu accidenté. On est loin des randonnées des Alpes.

Barbirey sur Ouche à 30 mn de Dijon

L’itinéraire est simple et rapide. Vous prenez l’A38 gratuite en direction de Pouilly en Auxois jusqu’à la sortie Pont de Pany juste après Fleurey sur Ouche.

Là, vous prenez la vallée de l’ouche jusqu’a Barbirey sur Ouche. Stationner votre véhicule sur le parking du Château. Ce dernier ne se voit pas de loin. Entrer dans le village et vous trouverez ce parking.

C ‘est un habitant de Barbirey sur Ouche (Pierre Amiot) qui a créé cette randonnée dont le départ est proche du Canal de Bourgogne. Il gère le balisage et entretien les panneaux. Une carte détaillée a été réalisée par cet adepte de la randonnée. Aucun risque de se perdre. Cette rando a la particularité d’être variée : De la grimpette, du chemin, des sites étranges, etc.

panneau indicateur randonnee barbirey vallee ouche

Comme l’indique le panneau en début de parcours, vous aurez le choix entre deux parcours:

  • Le Tour de Barbaricum, long de 14 km avec ses 14 sites.
  • Le tour Denis Gaulard, long de 7 km.

Les marcheurs se lassent vite d’un paysage monotone au cours de leurs déplacements pédestres. Sur ce parcours, l’œil du promeneur sera souvent sollicité par une spécificité originale.

Au cours de cette marche à pieds, Vous rencontrerez : des vestiges de ruines, une grotte, une source, une roche fendue, un mini canyon, un trou qui fume parfois, des chemins de champs, une foret, de points de vue, des cadoles, un lavoir. Autant de détails qui agrémenteront votre ballade.
Il y a même un coin pique-nique au hameau de Jaugey.

Vous avez deux point de départ possibles : Mairie de Barbirey ou Lavoir de Jaugey.

Bonne randonnée !

Stationner en camping-car à Dijon

Pas trop simple de stationner en camping-car

Garer son long véhicule en été

Tout au long de l’ année, stationner en camping-car ou en fourgon aménagé à Dijon se révèle être compliqué surtout si personne ne vous a renseigné. Rien de spécial dans cette capitale gastronomique, toutes les grandes villes sont dans la même situation. Toutes les indications que je vous donne plus bas restent valables toute l’année.

Du 14 juillet au 30 août, comme les dijonnais sont en vacances 😎, les dimanches et le 15 août, vous pouvez même vous aventurer en plein cœur de ville gratuitement. Il suffira de prendre deux places consécutives. Une place mesurant 5 mètres, si votre camping-car fait moins de 7,50 m, vous rentrerez aisément sur deux places. Le stationnement est gratuit le weekend du samedi 19h30 au lundi 9h00. Ça vous laisse du temps pour visiter. Le reste du temps, c’est à dire en semaine, il faudra payer et si vous êtes sur 2 places, ce qui devrait être le cas avec un véhicule de plus de 6 mètres. Il faudra régler les deux emplacements. Le fait de prendre deux places ne vous sera pas reprocher vu le nombre de places vacantes en ce mois d’été.

Attention, ne tentez pas l’aventure en dehors de cette période, car dès la fin août, les dijonnais vacanciers rentrerons ☹ et vous ne trouverez plus de places consécutives.

Que dit la mairie pour stationner votre camping car

La municipalité ne propose pas grand chose en matière de stationnement pour vous, les itinérants, les camping-caristes. A Besançon ou dans pas mal de villes moyennes, la mairie prévoit des aires spécifiques pour garer vos maisons sur roues. Ici, les élus, ne se sont pas encore soucier de vos problèmes. Je vais donc tenter de vous trouver des plans de stationnement gratuits afin que vous puissiez visiter cette superbe ville tranquillement sans pour autant être garer à Tataouine 🙂

stationner camping-car en ville

Ne chercher pas à entrer dans l’hypercentre.

Si vous cherchez les galères, vous serez servi en rentrant dans le cœur de ville. Bon c’est beau, OK. Mais vous n’aurez pas le temps d’admirer le patrimoine car il vous faudra être concentré sur les sens interdit, les contournements, le passage dans les petites rues. Bref, il n’y a vraiment aucun intérêt surtout si votre camping-car affiche une longueur de plus de 6 mètres, à moins que vous ne soyez propriétaire d’un van ou d’un fourgon aménagé.  

Il y a des aires pour camping-cars mais trop loin.

Certains sites vous proposent des aires spécialisées, mais elles sont à plus de 20 km de Dijon. C ‘est sans intérêt. Et même l’aire de service gratuite la plus proche, l’aire municipale de Marsannay La Côte est à 8 km du cœur de DIJON. Pour moi, elle n’ a pas grand intérêt pour visiter DIJON. Elle peut convenir si vous avez plutôt décider de visiter la Route des Grands Crus et partir en direction de Beaune. Elle possède les services de vidange et d’eau.

Les aires de services autour de DIJON

  • Marsannay La Côte : Gratuite. 5 places. Vérifier l’état des services.
  • Nuits Saint Georges : à 23 km de Dijon. Entièrement gratuite, propre, poubelles.
  • Chamboeuf : à 24 km de Dijon. Ouverte du 26/04 au 21/09
  • Velars sur Ouche : à 13 km de Dijon. Gratuite
  • Selongey : A 35 km de Dijon. Payante. Ouverte du 02/05 au 30/09 (24 h / 24)

Stationner votre camping-car à moins de 10 mn à pieds.

Si une simple visite d’une journée vous suffit pour voir le Palais Ducs de Bourgogne, les musées et les monuments, alors je vais vous confier deux ou trois bons plans pour stationner votre engin, même s’il fait plus de 6 m. Vous serez à 10 minutes à pieds du cœur de ville. Le quartier est bien fréquenté. Et maintenant en route pour une première ballade à pieds en zone piétonne.

Places gratuites quartier Mirande

Vous devriez trouver une place dans les rues perpendiculaires à la rue de Mirande et plus généralement dans toutes les rues se trouvant dans un carré compris entre le boulevard de Strasbourg, le boulevard Voltaire, le boulevard de l’Université et le boulevard Gabriel. Naviguez dans toutes ces rues et appelez-moi si vous ne trouvez pas 🙂 .

Certes, vous allez prendre deux places devant une maison, mais si vous stationner une demi-journée voire une journée, ça devrait ne pas poser de problème. Ne rester pas la nuit ou alors fermer les écoutilles et ne bouger plus. Le quartier est calme.

Je vois souvent des places libres vers les numéros 2 et 4 du boulevard de la Fontaine des Suisses Et là, vous êtes paré pour votre première visite.

Par exemple, repérez une place rue de Champmaillot vers le square Jean Bouin, rue du Chateau d’eau ou rue du Creux d’Enfer.

Et comme vous aurez marcher un peu, pas plus de 10 à 12 mn, mais quand même, vous pourrez toujours voir la ville en navette gratuite.

Merci de ne pas diffuser tous les emplacements que je vous indique plus loin sur Park4night, car ça deviendrait rapidement un repère pour de nombreux camping-caristes et la municipalité les interdirait comme dans de nombreuses villes.

Places gratuites boulevard Pascal

J’ai repéré qu’il y avait souvent plusieurs places consécutives vers le numéro 68 du boulevard Pascal et dans la rue Charles de Montalembert. Même avec un camping-car de 7,50 m, ça doit convenir, surtout si vous ne stationnez qu’une journée. Pour vous rendre au centre ville en 10 mn, allez prendre le tramway T2 à 150 m, station Junot et descendez à République. 

Un quartier calme pour votre camion

Vous marchez un peu ? Disons 1,5 km. Ça vous va ? Oui , les camping caristes sont souvent des randonneurs. Ça vous fait 18 mn pedibus et vous serez au début de la rue Jeannin. C’est déjà l’hypercentre ville.

Alors vous cherchez une place en toute discrétion rue Claude Bouchu et dans les rues adjacentes. J’en vois à chaque fois. Certes, c ‘est comme d’habitude, il faut se garer discrètement. Mettez un commentaire s’il vous plait, afin que je puisse savoir si vous avez eu des difficultés. Merci.

Stationner votre camping-car à moins de 15 mn en bus

Il y a peut être un bon plan pour vous a condition que votre roulotte motorisée ne dépasse pas 6,50 m. Le parking du Parc de la Colombière entièrement gratuit. Attention, ne vous méprenez pas, ça n’est pas un parking spécial camping-car, mais je pense qu’ à certaines heures, notamment en matinée, vous pourrez trouvez de la place. Mais ne comptez pas dessus le dimanche après midi  par beau temps. En savoir plus.  

La fin du cours du Parc n’est pas payante sur 400 m. En prenant deux places, là encore, vous pourrez trouver deux places consécutives gratuites. 

Encore une bonne combine à proximité du tram.

Diriger- vous vers QUETIGNY et plus précisément vers le Grand Marché. C’est le nom des trois grands centres commerciaux de DIJON. Là, vous garer votre engin, entre Quick et Carrefour. (2 rue des Chalands). Vous allez voir, même pendant les journées de forte affluence en zone commerciale, ce coté du parking est très aéré et vous pourrez donc trouver 2 places pour votre camping car.  Là, vous marchez à pieds 5 mn pour rejoindre l’arrêt du Tram Grand Marché et vous partez tranquille vers l’hypercentre historique de la cité des Ducs. Comptez 20 mn de trajet et descendez à l’arrêt République ou Godrans. Et vous voilà tranquilles pour une journée. Vous pourrez même faire vos courses en rentrant récupérer votre véhicule. Pour les adeptes de stationnement tranquilles pour la nuit, chercher dans QUETIGNY assez loin de tout immeuble, il y a des coins calmes notamment en face de la gendarmerie, devant les jardins. Et là, vous serez en toute sécurité. 

Les Avis de mes Amis.

Mes connaissances ont aimé ces restaurants

Cette rubrique est destinée à vous communiquer les bons plans de restaurants évalués par mes amis et connaissances. Les citations ci-dessous sont ajoutées uniquement lorsque mes clients m’indiquent leur pleine satisfaction en termes de rapport qualité prix.

  • Le Buffon (€) testé en janvier 2019
  • La Brasserie des Loges (€€) testé en juillet 2019
  • L’ Arôme (€€) testé en janvier 2019
  • L’Aspérule (€€€) testé en février 2018
  • La Table Marocaine (€) testé en mars 2018
  • La Maison des Cariatides (€€€€) en 2017
  • Akatsuki . testé en avril 2019

Stationnement à Dijon ? Je gare facilement ma voiture, mais à quel prix ?

En 2020, quelle  option choisir pour stationner ?

garer voiture en payant ou gretuitement
Je ne galère plus en lisant cet article complet sur le stationnement.

Que dire du stationnement à DIJON en cette période de rentrée ? Et bien , je vais être franc avec vous. Oui c ‘est galère ! Meme le boulevard Carnot gratuit sur 1,2 km des deux cotés ne propose pas beaucoup de place libre. Voyez mes conseils plus bas et bon courage.

Trois types de stationnement.

Je-Visite-Dijon.fr est là pour vous faciliter la vie pendant votre séjour.

La politique de la municipalité est axée sur le tout-piéton.

Le stationnement à DIJON n’est pas plus compliqué que dans les autres villes moyennes. Que vous cherchiez un parking gratuit ou payant pour une courte ou longue durée. Mais mieux vaut oublier votre véhicule lors de votre passage à Dijon ou plutôt aller le garer  et ne plus le toucher.  Déplacez-vous si possible à pieds ou en louant un vélo voire en tramway. Notez que cette dernière option ne sera pas nécessaire si vous voulez visiter Dijon centre. Croyez-moi, le déplacement vers les plus belles curiosités dijonnaises peut se faire à pieds puisque le cœur historique fait environ 1,2 km2. Alors bonnes virées dans le cœur de la cité aux cent clochers.

Ce serait super sympa si vous pouviez partager cet article en bas de page. Je suis indépendant et je travaille quotidiennement bénévolement. Merci 👌

Et si besoin, il y a  une solution complémentaire :  la navette gratuite   avec un itinéraire de  6 km en plein cœur de ville avec ses 31 points d’arrêt.

garer voiture stationnement parking

Oui c’est compliqué de rouler au centre ville.

En dehors des vacances scolaires, ça roule mal dans l’ hyper centre surtout aux heures de pointe. Vous devrez éviter la tranche horaire 16h30 – 18h30 sinon vos déplacements en voiture risquent vite de devenir un cauchemar. Il faut être dijonnais de souche, je vous le dis, et bien connaitre la ville pour se déplacer en véhicule motorisé. D’ailleurs, il n’y a aucun intérêt puisque vous pouvez facilement visiter tout le centre historique à pieds.

Les rues en sens interdit ne manquent pas.

Pour aller d’un point A à un point B, votre GPS devra être à jour. Et puis, il vous baladera souvent car la majorité des rues sont à sens unique. Vous aurez aussi la mauvaise surprise de rencontrer des cyclistes en face de vous bien que vous soyez dans une rue en sens unique. Ça, c’est pénible et dangereux ! Faites gaffe dès que la nuit tombe. Les cyclistes ne sont pas des champions du code de la route. L’éclairage de leur  » biclou  » est souvent défaillant ou peu efficace.

Mais encore une fois, je préconise à tous les touristes et autres dijonnais temporaires d’oublier la voiture pour quelques jours. Suivez alors les conseils ci-dessous :

Continuer la lecture de « Stationnement à Dijon ? Je gare facilement ma voiture, mais à quel prix ? »

Shopping à DIJON et alentours

Où faire des emplettes ?

courses shopping emplettes

Les rues commerçantes attractives.

La ville est sillonnée de rues destinées aux badauds et piétons. Le lèche-vitrines n’en sera que plus pratique. Vous pourrez circuler à pieds sans les odeurs d’échappements et sans bruit dans tout le quartier piéton afin de faire du shopping en toute tranquillité. Préalablement, vous aurez pris soin de garer votre véhicule en lieu sûr. Croyez moi, vous avez de quoi flâner dans les rues car la zone piétonne s’étend sur près de 1 km2. Si vous en avez plein les bras, ramenez vos achats en navette gratuite.

Les 2 principaux centres commerciaux.

Il y a de nombreux centres commerciaux dans cette ville et aux alentours. Je ne vous parlerai que des deux principaux. Les autres ne présentant pas un intérêt majeur. Pour ma part, je préconise en priorité la Toison d’Or.

Emplettes à la Toison d’Or.


Avec près de 140 boutiques ainsi qu’une vingtaine de restaurants, vous aurez de quoi passer un après-midi pluvieux sans vous ennuyer. Certes, il faudra faire chauffer la carte bleue 🙂 C’est certainement le plus beau centre commercial de DIJON. En tout cas, c ‘est le plus grand, le plus récent et le plus esthétique du point de vue de l’architecture. S’il s’agit d’une simple ballade, oubliez votre véhicule et prenez le Tram 2 place Darcy ou place de la République. Il vous déposera à l’entrée du centre commercial. Bon shopping ! Pour rentrer, si vous avez fait chauffer la carte bleue et que vos paquets sont trop lourds, optez pour le taxi.

centre commercial, emplettes, shopping

Le Grand Marché à Quetigny.

Le centre commercial du Grand Marché est imposant de part la quantité d’enseignes que vous pouvez trouver. D’après moi, Il est nettement moins attractif que la Toison d’Or pour se balader et faire du lèche-vitrines. Allez-y pour faire vos courses, car vous trouverez absolument tout. A moins de 5 kilomètres de la Place du Théatre, vous mettrez 10 à 12 mn pour vous y rendre en voiture. Sinon, prenez le Tram 1 direction Quetigny.

L’incontournable.

Vous n’êtes pas venu en weekend ou en vacances dans la capitale bourguignonne pour vous enfermer dans une grande surface de 17 000 m2, mais sait-on jamais. Imaginez que le temps soit couvert, voire qu’il flotte un peu. Ça n’arrive jamais dans notre région, d’accord. 🙂 Mais admettons.

En plus, vous arrivez de votre campagne ou de votre petite ville. Vous serez peut etre très content, par cette journée sans soleil, d’aller vous abriter quelques heures dans cette enseigne hollandaise d’origine suédoise de renommée internationale. Et peut être même que vous allez vous laisser séduire pas une bibliothèque à monter vous même ou autres babioles que vous n’avez jamais trouvé dans votre région.

Le numéro 1 du mobilier et de la déco est vraiment très proche du centre ville. Vous y serez en 10 mn. Aucun problème pour se garer sur son parking géant.

Musée de SAVIGNY LES BEAUNE. Véhicules et avions.

SAVIGNY LES BEAUNE, un musée pas ordinaire.

D’habitude, lorsque je vous invite à vous rendre à BEAUNE, c ‘est plutôt pour vous conseiller une descente de caves ou la visite des réputés Hospices.

musée de savigny les beaune

Une fois n ‘est pas coutume, je consacre un article à un lieu complètement surprenant: le musée de SAVIGNY LES BEAUNE. Pourtant ce village est réputé pour ses vins. Mais là, je vous invite à faire une virée de deux heures qui plongera petits et grands dans un univers  du siècle dernier.

Le musée de SAVIGNY LES BEAUNE est entièrement consacré aux engins à moteurs roulants mais aussi volants. C’est une véritable concentration de véhicules de toutes sortes qui sont stockées au Musée de SAVIGNY LES BEAUNE.

Voitures très anciennes et de courses, motos et cycles de toutes époques cohabitent avec une armada d’environ cent avions de guerre et d’hélicoptères. Il y a même des vieux tracteurs, des machines agricoles et des camions de pompiers.

Présentation du musée en vidéo.

Des avions de guerre au milieu des vignes de SAVIGNY LES BEAUNE . Ça surprend.

C’est un ancien vigneron octogénaire passionné de motos et voitures de courses qui a rassemblé et financé, au fil de plusieurs décennies, toutes ces collections et créé le musée de Flavigny. Il a préféré recueillir sur son terrain ces avions plutôt que les voir partir à la casse .

collection avions musee savigny

Il y  a une centaine d’appareils datant de 1950 à 1970,  malheureusement répartis en pleine nature sans abri. Les passionnés d’aviation seront conquis. Il s’arrêterons certainement contempler l’ impressionnante collection de 2500 maquettes d’avions, qui elle, est bien abritée sous vitrines.

Le musée de SAVIGNY LES BEAUNE passionnera les enfants de 5 ans et plus.

Les commentaires des visiteurs laissent apparaître un certain manque d’entretien. Ça peut s’expliquer par l’impressionnant nombre de véhicules à entretenir et apparemment l’absence de fonds publics qui soulageraient bien ce collectionneur. Il y a aussi quelques remarques constatant  une déficience dans la présentation. C’est un peu le fouillis, il faut quand même le dire. Mais nous pardonnerons ce brave collectionneur qui a tout financé sur ses propres économies. Disons que le Musée de SAVIGNY LES BEAUNE n’a rien à voir avec l’excellent Musée SCHLUMPF de MULHOUSE, désormais renommé CITE DE L’AUTOMOBILE. On ne joue pas dans la même cour.

Si vous vous vous rendez à Beaune pendant votre séjour, comme je le préconise sur JeVisiteDijon.fr dans plusieurs articles. Par exemple pour visiter les Hospices ou le Musée des Climats. Vous pourrez sans doute rallonger votre périple de 6 km et pousser jusqu’à ce temple du véhicule ancien.

J’ai oublié de vous dire que vous pourrez aussi  goûter le Savigny du propriétaire. Vous pourrez même l’acheter s’il convient à votre palais.

Tel.: 03.80.21.55.03   Tarif de la visite: 11€