Et comment je me gare ?

Plusieurs options pour stationner en ville à Dijon

Stationnement gratuit ou payant ?

La politique de la municipalité est axée sur le tout-piéton. Mieux vaut oublier votre véhicule lors de votre passage à Dijon. Car pour circuler, ça roule mal dans le cœur de ville et il faut être dijonnais de souche pour se déplacer en véhicule 4 roues. Les rues en sens interdit ne manque pas dans cette cité. Vos déplacements risquent de devenir une galère sauf si vous voulez vous rendre aux alentours en sortant du cœur de ville. Mais encore une fois, je préconise à tous les touristes et autres dijonnais temporaires d’oublier la voiture pour quelques jours. Suivez alors les conseils ci-dessous.

Parking couverts et sécurisés de la ville

Il y 9 parkings sous-terrain sécurisés. Des écrans placés partout sur les voies publiques vous indiquent le nombre de places libres en temps réel. Bon, ils sont rarement pleins.

    Si votre véhicule est un modèle haut de gamme, faites attention dans ces parkings. En effet, certains hôtes touristes logeant à l’appart-hotel-dijon signalent des difficultés pour manœuvrer dans ces parkings sécurisés. Par exemple, pour les SUV gros modèles ou 4/4. A vous de voir.
    Au niveau des tarifs : Par exemple, si vous choisissez le Parking Sainte Anne, situé à 700m de l’appart-hotel-dijon, il faut compter 24€ pour votre semaine. Vous pouvez aussi opter pour un stationnement uniquement la nuit pour 0.30€ de l’heure de 19h00 à 7h30. ça peut être une option intéressante car pour à peine 4€, votre véhicule sera en sécurité toute la nuit.

Stationnement règlementé sur la voie publique

Comme partout en France, le parking est gratuit sur les 2400 places existantes sur la voie publique  le dimanche et les jours fériés. Vous êtes donc dispensés de règlement du samedi soir 19h00 au lundi matin 9h30. Profitez-en ! Vous pourrez aussi stationner gratuitement tous les soirs de 19h00 à 9h30 du matin.

Pour les tranches horaires de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 19h00, vous devez vous acquiter de près de 2€ par heure pour espérer éviter une contravention de 35€. (Tarifs précis). Et depuis janvier 2018, c’est une vraie arnaque. A éviter ou tout du moins soyez très vigilent surtout si vous souhaitez stationner plusieurs heures.

Lorsque vous avez choisi de vous loger temporairement en meublé de tourisme pour visiter la capitale de la gastronomie, vous l’aurez compris, je vous conseille d’éviter le stationnement payant sur la voie publique. Cette démarche non seulement très coûteuse depuis 2018 risque aussi de générer du stress lors de vos visites de musées ou autres ballades dans la ville. A quelle heure j’ai mis pris mon ticket ? Oups, je suis en retard, vais-je me taper une prune ? Je vous conseille plutôt de privilégier le stationnement gratuit sur la voie publique. Il y en a encore, mais ils ne sont pas connus des touristes. En bon dijonnais de souche, je vous en indique quelques uns, proches du cœur de ville, car j’ai pitié de vos jambes.

Stationnement gratuits sur la voix publique  24/24h.

Plusieurs rues à stationnement gratuit sont très proches du cœur de ville. C ‘est à dire situées à environ 5 mn à pied d’une grande artère de la ville. Après avoir stationner votre voiture gratuitement vous mettrez de 5 à 8 mn pour rejoindre votre appart-hôtel situé en hyper-centre. Ces rues sont inconnues par les touristes et personne, à par Je-Visite-Dijon.fr ne vous les indiquera.

Continuer la lecture de « Et comment je me gare ? »

Tout ce qu’il faut savoir dès votre arrivée à Dijon

touristes arrivant a DijonMême si vous ne passer que 2 ou 3 jours dans un appart-hotel à Dijon, Tenez-vous informé des manifestations du jour ou du weekend :

Vous souhaitez découvrir un evènement ou une manifestation correspondant à vos passions et à vos attentes.

Calez votre auto-radio sur France bleu Bourgogne (98.3 Mhz)  ou sur K6 FM (101.6 Mhz). Ce sont les deux principales radios locales qu’il faut écouter.

Quoi de plus sympathique d’entendre sur ces fréquences que vous pouvez vous  rendre à la Saint-Vincent Tournante demain, visiter une exposition éphémère au jardin de l’Arquebuse ou encore vous rendre à Beaune pour connaitre l’histoire de la moutarde de Dijon.

Rendez-vous à l’Office du Tourisme dès le premier jour  afin de récupérer des idées de ballades ou des lieux cultes ainsi que de la documentation touristique. Certes, le propriétaire de l’appart-hôtel que vous avez réservé saura sans doute vous indiquer les bons plans dijonnais. Il aura certainement déposé des documents touristiques dans votre gite  mais rien ne vaut les commentaires d’une hôtesse de l’Office du Tourisme sachant répondre précisément à vos questions en fonction de vos goûts. Elle saura vous conseiller. Que vous soyez un épicurien à la recherche de grands crus bourguignons ou bien un amateur de vielles pierres et monuments historiques autrefois occupés par les Ducs de Bourgogne. Vous aurez besoin des précieux conseils du Syndicat d’Initiatives tout au long de vos vacances dans la cité médiévale.

Pour joindre les services de secours depuis votre smartphone pendant votre séjour de courte durée, vous devez numéroter le 112. Ce numéro est le même dans toute l’union européenne.

En cas d’urgence. Nous souhaitons bien sûr que tout se passe bien pendant votre court séjour mais on ne sait jamais, un soucis est vite arrivé. Alors notez bien ces numéros :

  • Police municipale : 03 80 74 51 53
  • Objets trouvés :  03 80 74 52 22
  • Urgences CHU : 03 80 29 30 31
  • Pharmacies de garde

Continuer la lecture de « Tout ce qu’il faut savoir dès votre arrivée à Dijon »

L’ Impressionniste

restaurant bistrot de Jérome brochot

Gastro ou bistrot ? Pour je-visite-dijon.fr c ‘est dans « gastro » qu’il faut classé le restaurant des Halles de Jérome Brochot.

Le serveur est assez drôle avec sa houpette sur le crâne. Bon on avait dit « pas sur le physique » ! Ça ne l’empêche pas d’être très classe et professionnel sans être pénible et guindé comme dans certains restaurants qui se prennent pour  des gastros.

Il  ne note rien et retient tout. Pourtant, nous sommes huit convives. Je lui tire mon chapeau ! Bon jusque là, ça nous ne dit pas si le reste va suivre et si les assiettes seront au niveau du professionnalisme de ce brave homme.

Au numéro 6 de la rue Bannelier, les tables ne sont pas trop serrées comme chez David Zuddas, à 100 mètres.   C ‘est un atout.  Il y a même un salon, légèrement à l’écart, qui semble intéressant pour les clients qui cherchent à être tranquilles entre amis ou en famille. La décoration est assez sobre. De grands cadres représentant des bovins ornent les murs. Il parait que ces huiles réalisées au couteau sont l’oeuvre  de la compagne du Chef, Sandrine Gay.

Je prends un rizzoto au Noix de St Jacques. Désolé, mais j’ai oublié le nom savant. A 22 euros le plat, ça a intérêt a être très bon ! Le dressage est exceptionnel, la sauce est bonne, l’assiette est bien chaude,  le plat est intéressant. Mes acolytes ont choisis les escargots, les œufs en meurette ou le jambon persillé maison. Les plats semble titiller leurs papilles. 

Continuer la lecture de « L’ Impressionniste »

Les anis de Flavigny : un très bon bonbon

Flavigny sur Ozerain

 

 

 

 

 

Une visite atypique au cœur du Morvan à 1h de Dijon.

Une bonne virée à prévoir pendant votre séjour de courte durée à Dijon : la visite de la fabrique d’un des plus anciens bonbons français. Je veux parler de l’anis de Flavigny. Cette fabrique dont le bonbon est réputé hors de nos frontières existait déja au temps de Louis XIV. On dit même qu’il avait toujours une boite d’anis de Flavigny dans sa poche.

Vous prévoirez quand même une heure pour vous rendre sur le site en partant de votre appart-hôtel du centre-ville de Dijon. Il y a 55 kilomètres. Vous en profiterez pour découvrir le Canal de Bourgogne que vous allez longer jusqu’à Semur-en-Auxois par l’autoroute gratuite. Puis c’est une jolie départementale qui vous conduira sur ce parcours vallonné jusqu’à Flavigny sur Ozerain.

Ce village médiéval perché au cœur de l’Auxois ne manquera pas de vous séduire avant d’aller visiter la fabrique d’anis. Prenez le temps de vous y promener si le temps le permet. Vous apprécierez les remparts et les portes fortifiées ainsi que des boutiques d’artisans tanneurs, de verriers ou de potiers. Vous devez savoir que durant le siège d’Alésia, Jules César installa l’infirmerie et l’hôpital sur une colline proche de ce village.  Les amateurs de monuments seront comblés en passant devant  le couvent, l’hôtel particulier d’un marquis ou l’abbaye bénédictine St Pierre. C’est d’ailleurs dans cette dernière que la fabrique d’anis est toujours en activité.

Continuer la lecture de « Les anis de Flavigny : un très bon bonbon »

Un magasin de moutarde, ça existe ?

spécialité dijonnaise: moutardes

Hé voui ! un magasin qui vend uniquement de la moutarde, ça existe  à Dijon.

Ne dit-on pas « moutarde de Dijon » ? Alors !

Cette boutique-atelier n’est pas tenu par n’importe qui. Il s’agit d’un site ouvert en 2014 par la  fameuse moutarderie familiale FALLOT. Il est au numéro 16 de la rue de la Chouette. Cette entreprise beaunoise à taille humaine fabrique de la moutarde depuis 1840 à quarante kilomètres de Dijon. On peut dire que le savoir-faire à été préservé de génération en génération. Ces artisans moutardiers travaillent encore aujourd’hui les graines à la meule de pierre afin de garantir les meilleurs saveurs de leurs produits.

Dans cette échoppe subtilement décorée, vous pouvez goûter une dizaine de moutarde avant de faire votre choix. Toutes sortes de recettes sont déclinées.  Au cassis, à la truffe, au Chablis ou au safran, le choix ne sera pas simple ! 

Les prix sont raisonnables. Tout est prévu pour rapporter un souvenir de la capitale bourguignonne à votre famille ou à vos amis. Continuer la lecture de « Un magasin de moutarde, ça existe ? »

La Pharmacy

bar,cave,dijon,chouette

Un bar à vins avec 500 références.

C ‘est en 2017 que cette enseigne a ouvert ses portes dans la rue certainement la plus visitée de la cité médiévale:  la rue de la Chouette,  à 50 mètres de la fameuse emblème porte-bonheur de la cathédrale Notre-Dame.

Cet établissement  est installé dans une vieille bâtisse à colombages du XVI ième siècle plus communément appelé « maison à pans de bois ». Vous pourrez vérifier la sensibilité de vos papilles juste après avoir visiter l’hôtel Vogüe, en face de la terrasse, au calme puisque la rue est piétonne.

La Pharmacy, nouvellement installée a la particularité de proposer deux types d’activités à la même adresse, 9 rue de la Chouette.

La cave à vins propose la vente de vins bourguignons et champagnes à emporter. Plus de 500 références sont conservées dans les règles de l’art tant en matière d’hygrométrie que de température.

Les touristes pourront, après avoir déguster, se procurer des appellations controlées bourguignones allant de de 20 à 500 €. En effet le Bourgogne Pinot Noir est un premier prix à 20€ mais vous pourrez trouver une gamme intéressante entre 30 et 60 €.    

Cette enseigne fait aussi  bar à vins.  Certains crus peuvent être dégustés au verre et être accompagnés de planches de charcuteries ou fromages locaux.

A consommer avec modération avant de rentrer à votre appart-hôtel.

Le lac Kir vue du ciel.

Vue d'avion du lac Kir et du canal de BourgogneUn point de vue panoramique peu cité dans les guides touristiques.

Vous êtes de passage dans notre ville ? Rapidement, vous vous êtes rendu à l’Office du Tourisme. Ok ! C ‘est pas mal ! Mais ils n’ont pas tout en magasin. Je suis certain qu’ils ne vous indiqueront pas forcément le meilleur point de vue panoramique des alentours. Ils vous orienteront en priorité sur la fameuse Tour Philippe Le Bon, plus communément  nommée Tour de Bar par les dijonnais.

Pourtant, il n’est pas bien loin du cœur de ville. Je vous invite donc à faire un court déplacement jusqu’au piton rocheux sur lequel est planté le bourg fortifié de Talant. La vue panoramique sera encore plus intéressante que celle du sommet de la Tour de Bar.

Cet endroit est peu cité par les guides touristiques et c’est tant mieux.  De ce fait il est peu fréquenté et calme. D’accord, il y a un « hic ». En fait, il n ‘est pas situé sur la commune dijonnaise. Il vous faut faire 5 kilomètres en voiture ou en bus.

Continuer la lecture de « Le lac Kir vue du ciel. »

Un musée numérique à Beaune

Maison de climats . Visite touristes à beauneDepuis juillet 2017, La Maison des Climats a « pignon sur rue » au numéro 6 du Boulevard  Perpreuil à BEAUNE.

Vous pourrez en profiter pour vous informer sur les curiosités de la ville car cette nouveauté est située dans l’enceinte de l’Office du Tourisme.

L’entrée est gratuite. Elle est ouverte aux touristes de 9h à 12h et de  13h30 à 18h. Mieux vaut vérifier avant de s’y rendre car les horaires peuvent varier suivant les saisons. Tél :  03 80 20 10 40.

Vous aurez accès  à une médiathèque numérique via une tablette qui vous sera prêtée gratuitement. Le tout vous étant présenté dans un écrin de nobles matériaux. Si vous souhaitez en savoir plus sur les territoires bourguignons et les savoir-faire, cette visite est incontournable. 

Rappelons que les Climats du Vignoble de Bourgogne sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Continuer la lecture de « Un musée numérique à Beaune »

316 marches pour admirer Dijon

visite de la Tour de bar en famille ou entre amis. un panorama sur DijonVous devrez débourser 3€ et gravir les 316 marches de l’escalier en vis de la Tour de Bar pour voir la ville sur 360°. A 46 mètres de haut, perché sur le Palais des Ducs de Bourgogne, vous aurez une vue imprenable sur tous les monuments. Cette tour fut construite par Philippe Le Hardi qui l’avait nommé la Tour Neuve à ses début, en 1365.

Ne passer pas à coté de cette ascension, uniquement par beau temps bien sûr ! Voir les horaires.

Un parcours différent pour voir la ville autrement.

  • Prévoyez une heure en marchant tranquillement.

 

  • Partez de la place de la Libération, entrer dans la cour de la mairie.

 

  • Devant vous, passer sous l’hôtel de ville par un couloir. A ce moment précis, vous êtes juste sous la Tour Philippe Le Bon autrement nommée Tour de Bar. Vous pourrez revenir plus tard pour voir la ville du ciel. Il y a des horaires précis.

 

  • Passé ce couloir, vous débouchez Place des Ducs. Admirer le Jardin des Ducs complètement repensé par la municipalité depuis 2016 ainsi que la Tour Philippe Le Bon qui se dresse sur votre gauche au milieu des arbres. D’ici vous voyez aussi le clocher de Notre Dame appelé le Jaquemart.

Continuer la lecture de « Un parcours différent pour voir la ville autrement. »