Le Vieux Léon : Un bar pas ordinaire

Au bout d’une petite rue légèrement excentrée du cœur de ville, la rue Jeannin, un bistrot populaire pour le moins inhabituel a pignon sur rue et débite des pressions et des blancs-pomme à gogo jusqu’à 2 heures du matin quand les voisins ne sont pas trop en colère 🙂

bar le vieux leon dijon

Il coule beaucoup d’alcool dans ce troquet à la devanture vieillotte. On dirait plutôt une guinguette avec ses anciennes guirlandes démodées. Ne vous y fiez pas ! Franchissez plutôt la porte. Commandez votre demi et observez. 

Ici, on vous sert exclusivement au comptoir et on encaisse de suite en espèces. L’appareil à carte bleue doit être en dépannage ou bien il n’a jamais existé.

Ça fume au Vieux Léon, et pas qu’en terrasse.

Dans ce rade passablement embrumé, les clients allument cigarettes sur cigarettes et ça n’a pas l’air de gêner quelqu’un. Pas même le boss, la soixantaine bien  tassée qui est venu, une fois n ‘est pas coutume,  avec son chien. La loi Evin, tout le monde s’en fout comme sa première cuite 🙂

L’ambiance est à la fête. L’unique playlist balance aussi bien un Brassens qu’un AC/DC quand ça n’est pas un Sardou, un Joe Dassin ou un vieux Stones. J’ai même entendu France Gall qui résistait. 

Un repère de gauchiste baba-cool.

Vous trouverez,  accoudé au zinc du Vieux Léon pour le moins collant, aussi bien un vieux prof de philo à la retraite, un petit étudiant en droit un peu bourgeois ou un punk à chiens sous l’empire d’un état déjà bien avancé. Il n’est pourtant que 21 h ! Ça promet ! Les tables sont déjà toutes occupées, et ça bouscule au bar. Il va falloir ouvrir le caveau. Une chose est certaine : Personne ne vient au Vieux Léon pour sucer de la glace . Les serveurs n’amusent pas le terrain. Il ne vaut mieux pas commander une menthe à l’eau. au risque de vous faire pourrir. 🙂 

Et la déco dans tout ça ?

C’est un peu roots ! La lumière est minimaliste, Il y a une flopée de bougies sur les tables juste à coté des moules à cake qui servent de cendriers, car je vous le rappelle: ici ça clope dans le bouclard. Dans un coin, un vieux flipper est allumé mais personne ne joue. Il y a aussi d’ anciens jeux d’arcades à joystick des années 80 du type « pac-man ».

Sur les murs sombres à peine éclairés, des affiches anti-capitalistes sont agrafées visiblement depuis des siècles au milieu de drapeaux, de plaques d’immatriculation et d’un poster de Brassens avec une moustache rousse. C’est bien normal que l’on trouve ce genre d’affiche au Vieux Léon.  

Au fond, c’est un défilé d’habitués qui se croisent en passant tant bien que mal une porte de saloon les conduisant vers un minuscule WC.  

Vers 23 heures, la soirée bascule. Ça devient vraiment bruyant, mais apparemment ça plait.  C’est la jungle. Les chevaux sont lâchés. La température monte et le volume vocal des soiffards aussi. Bizarrement, il n’y a pas trop d’embrouille dans cette taverne réputé depuis plusieurs décennies. 

Un pseudo batteur frappe le tempo depuis une heure sur le comptoir en tentant de converser avec un albanais. Ils ont du mal à se comprendre sauf pour commander les tournées 🙂 Ca tape sur les tables et ça chante. Ça danse aussi  par moments. Mais soudain le serveur agite sa queue de cheval car les voisins viennent d’appeler et il faut calmer le jeu. Il tente de réguler tranquillement la situation mais c’est compliqué.

Quand ça devient trop bruyant, certains clients vont à l’annexe :), heu, je veux dire la laverie qui jouxte le Vieux Léon.

Vous l’aurez compris, si vous voulez faire du gringue  à votre copine en lui glissant des mots doux à l’oreille, elle ne les entendra pas. Donc à éviter.

Quid des tarifs ? C’est très bon marché au Vieux Léon.

Bon courage pour trouver moins cher qu’au Vieux Léon sur tout Dijon

Happy hours de 17 à 19 h. 

Bouteille de 75 cl de Jeanlain est à 7 €. Bouteille de blanc-sirop à 5 € en happy hours.

Le Vieux Léon : 52 rue Jeannin à Dijon.

Un bar à vins atypique. Le Dr Wine

Bar à vins insolite rue Musette

C’est dans un ancien hôtel particulier du XVIII ième siècle que le Dr Wine consulte de 12 à 14 h et de 18h à minuit.

Entrez dans ce bar à vins… et pour votre ordonnance,  vous pouvez commencer par de l’homéopathie. Le Dr Wine propose pas moins de 25 vins au verre, afin que vos papilles se pâment de plaisir.

Et si vous êtes venus en consultation chez ce Doc à pieds, vous pourrez poursuivre avec une dose allopathique parmi les 350 références de vins précieusement conservées dans la cave de ce toubib dijonnais un peu spécial. Bon, nous sommes d’accord, dans ce bar à vins,  il vous faudra consommer avec modération.

bar a vins, dr wine
La petite terrasse du Dr Wine. Rue Musette

Vous pourrez accompagner vos dégustations de planches de cochonnailles. Pour ma part, j’ai dégusté un Chablis accompagné d’un excellent jambon persillé.

bar a vins, dr wine,planche charcuterie,

A l’étage du numéro 5 de la rue Musette, Le bar à vins laisse sa place à la salle de restaurant, plus intime.

Pour accéder à la terrasse, vous devrez longer le bar jusqu’au fond.  Là, vous découvrirez un endroit paisible, certes entre 4 murs mais très bien agencé.

Cet établissement propose aussi un service de restauration. En savoir plus.

Après cette consultation, croyez vous qu’il soit utile de vous rendre à la Pharmacy ?

La Pharmacy, un bar à vins qui porte bien son nom

Vous avez dit Pharmacie ou Pharmacy ?

Pharmacy,bar,cave,dijon,chouette

Un bar à vins avec 500 références.

C ‘est en 2017 que cette enseigne a ouvert ses portes dans la rue certainement la plus visitée de la cité médiévale:  la rue de la Chouette.  A      50 mètres de la fameuse emblème porte-bonheur de la cathédrale Notre-Dame.

Juste en face de l’Hotel Vogüe.

Cet établissement  est installé dans une vieille bâtisse à colombages du XVI ième siècle plus communément appelé « maison à pans de bois ». Vous pourrez vérifier la sensibilité de vos papilles juste après avoir admirer la cour intérieure de l’ Hôtel Vogüe. C’est juste en face de la terrasse, au calme puisque la rue est piétonne.

La Pharmacy, nouvellement installée a la particularité de proposer deux types d’activités à la même adresse, 9 rue de la Chouette.

La cave à vins propose la vente de vins bourguignons et champagnes à emporter. Plus de 500 références sont conservées dans les règles de l’art tant en matière d’hygrométrie que de température.

Des bouteilles de 20 à 500 €.

Les touristes pourront, après avoir déguster, se procurer des appellations contrôlées bourguignonnes à tous les prix. En effet le Bourgogne Pinot Noir est le  premier prix de la Pharmacy à 20€ la bouteille mais vous pourrez trouver une gamme intéressante entre 30 et 60 €.    

Certains crus peuvent être dégustés au verre et être accompagnés de planches de charcuteries ou fromages locaux.

A consommer avec modération avant de rentrer à votre appart-hôtel.  A moins que vous alliez visiter le magasin de moutarde Fallot à 50 mètres de là.

Et si vous avez consommé modérément, poussez jusqu’au Dr Wine. Bon, nous sommes d’accord, normalement la pharmacie vient après la consultation chez le docteur. Il y a des exceptions.

A moins que vous ne préfériez déambuler et flâner dans les vieilles rues de Dijon  avant de rentrer.

Passage « Au Bureau ». Pub Brasserie

Brasserie et Pub Dijon, touristes
C’est dans un ancien cinéma fermé depuis 30 ans que cet établissement propose un service de brasserie place de la République. Avec son look de Pub londonien, la décoration est assez sympa. C’est surtout le bar qui impressionne. Les clients constateront rapidement que la bière est bien servie.  Un choix de plus de dix pressions ainsi q’un rafraîchisseur de verre Hoegaarden. La verrerie  est en phase avec le breuvage. J’ai même vu un verre  Pauwel Kwak ! C ‘est rare.

De 18h à 20h en semaine, l’ Happy Hours permet de boire une pinte de blonde proposée à 3,90€. Le café n’est pas trop placé du point de vue tarif: Aie ! 2€. 

Continuer la lecture de « Passage « Au Bureau ». Pub Brasserie »

Et deux blanches au Mac Callaghan pour l’ happy hours ! … Deux.

se désaltérer en visitantL’accueil est souriant tant au bar qu’en salle. Il n’y a pas de service en salle.

Ha ! il faut aussi régler de suite ? Nous commandons donc nos deux blanches au bar.

A 4,50€ la blanche, ça n’est pas bien placé mais nous aurons une bonne surprise. Un serveur aussi sympa que la jeune bar-girl nous dépose une petite planche avec ailes et pilons de poulet grillés, knacks et fruits au sirop. Sympa non ?

La musique est un peu forte d’après mon acolyte et quelques avis Google. Ça ne me gène pas quand elle est bonne. La déco est intéressante. On se sent bien dans l’établissement. Du coup, pas mal cette adresse !

http://www.pub-maccallaghan.com/